Tarif prosumer : tout ce qu’il faut savoir en Wallonie

tarif prosumer

Vous êtes propriétaire de panneaux photovoltaïques et vous vous questionnez sur le fameux « tarif prosumer » qui fait parler de lui depuis des mois ? Trouvez ci-dessous les réponses à vos questions.

Qu’est-ce que le tarif prosumer ?

Il s’agit tout simplement d’une redevance (et non une taxe), annuelle et forfaitaire. Cette redevance est due par les propriétaires de panneaux solaires, éolienne domestique ou encore installation hydraulique. Concrètement, elle sert de participation financière à l’utilisation du réseau d’énergie. Le montant dont vous devez vous acquitter est calculé en fonction de la puissance de votre installation.

 

Comment sera-t-il appliqué ?

  • Entre 2020 et 2021, le tarif prosumer en Wallonie sera entièrement financé par le gouvernement wallon. Dès 2022, il ne sera plus financé qu’à hauteur de 54%, d’après les prévisions actuelles.
  • Et à partir de 2024, sachez que le tarif sera entièrement à votre charge. Par contre, à cette date, vous aurez la possibilité de vendre l’électricité non-consommée (surplus). Un système évolutif et graduel qui vous permet donc d’évaluer les choses au mieux et d’être prévoyant.
  • Jusqu’en 2023, le coût du compteur double flux pour les prosumers sera également aux frais de la Région wallonne.

Pour l’instant, donc, vous êtes tranquilles en tant que propriétaire de panneaux solaires ! Profitez-en. Et si vous souhaitez réaliser une installation photovoltaïque dans le futur, Bobex vous y aidera.

Des aides vont être mises en place 

Des aides seront également mises en place à partir d’octobre 2020, pour vous permettre de vous équiper de dispositifs favorisant l’autoconsommation de l’énergie produite. Ces aides s’élèveront théoriquement à hauteur de 40% de votre investissement (batterie domestique, prises intelligentes). Vous ne serez donc pas seul dans ce processus d’autonomisation énergétique !

Vous aurez en outre la possibilité d’installer, aux frais de la Région Wallonne, un compteur double flux (bidirectionnel). Celui-ci mesurera l’injection et le prélèvement de votre électricité par rapport au réseau. 

Le compteur bidirictionnel offert gratuitement 

Grâce à ce compteur, vous pourrez choisir entre le tarif capacitaire et le tarif proportionnel.

Le premier sera calculé sur la base de la puissance électrique de l’installation photovoltaïque. Le calcul considèrera que votre autoconsommation s’élève à 37,76 % de votre production. Le montant du tarif forfaitaire est fixé par le gestionnaire de réseau de distribution. Vous ne payez que pour l’électricité réellement prélevée sur le réseau. 

Pour ce qui concerne la seconde option, le tarif proportionnel, il peut être intéressant pour vous si vous pensez autoconsommer davantage que le pourcentage précédemment cité. Le montant dont vous devrez alors vous acquitter sera plafonné au montant dû si vous aviez choisi le tarif capacitaire.

Que dois-je concrètement payer ?

Le montant de cette redevance dépend tout simplement du gestionnaire de réseau (et non du fournisseur d’électricité). Pour une installation d’une puissance moyenne (environ 3,5 kWe), comptez entre 234€ et 346€. Voici une idée des prix pratiqués ainsi qu’une prévision pour un futur proche :

Gestionnaire de réseau

Prix exprimé en €/kWe : 2020

2021

2022

AIEG

66,87

67,43

67,27

AIESH

85,30

86,34

86,50

ORES Namur

87,41

88,16

88,50

ORES Hainaut

85,78

85,47

85,95

ORES Luxembourg

89,54

90,29

90,63

RESA

76,04

77,06

76,87

REW

89,46

90,75

92,10

Comment éviter le tarif prosumer ?

Vous ne serez pas concerné par le tarif prosumer si vous avez réalisé votre installation avant le 1er juillet 2019. Puisque, en toute logique, vous ne pouviez pas prévoir l’existence future de ce tarif …

Autrement, installer une batterie pourrait vous éviter de payer ce tarif prosumer. Mais vous devrez installer un compteur bidirectionnel. Le retour sur investissement serait alors de l’ordre de 20 ans environ.

Impact sur la rentabilité

Il faut indéniablement tenir compte du tarif prosumer dans le calcul de la rentabilité de votre installation. Le retour sur investissement sera simplement un peu plus long qu’auparavant, mais n’oubliez pas l’essentiel d’une installation photovoltaïque : économiser sur ses factures d’énergie tout en se tournant vers une énergie propre et responsable !

 

Recevez des devis pour des panneaux solaires

Sur Bobex, les professionnels peuvent vous fournir des offres de prix pour des panneaux solaires, en calculant le montant de la taxe prosumer sur une longue période. Ceci afin de vous permettre d’évaluer avec précision le retour sur investissement par exemple.

Installer des panneaux solaires chez vous serait-il un bon calcul ? Faire confiance à Bobex et ses professionnels, c’est être conseillé de manière fiable pour faire le bon choix.

Vous ne serez pas concerné par le tarif prosumer si vous avez réalisé votre installation avant le 1er juillet 2019. Puisque, en toute logique, vous ne pouviez pas prévoir l’existence future de ce tarif …

Autrement, installer une batterie pourrait vous éviter de payer ce tarif prosumer. Mais vous devrez installer un compteur bidirectionnel. Le retour sur investissement serait alors de l’ordre de 20 ans environ.