Nettoyage de façade : avantages, prix et primes

Mousses, algues ou autres saletés sur votre façade ? Il est alors grand temps de leur faire un nettoyage professionnel. Après tout, le nettoyage de votre façade présente de nombreux avantages :

Une belle façade
La raison la plus évidente de nettoyer votre façade est son aspect esthétique : parce qu’une façade sale et sans entretien déteint sur le reste de la maison. Le nettoyage de votre façade illumine toute votre maison et augmente sa valeur.

Une façade protégée
En nettoyant la façade, vous la maintenez en parfait état et prolongez sa durée de vie. Un système de nettoyage de façade empêche les champignons et les mousses de se fixer au mur. Sinon, ils rendent la façade poreuse, ce qui entraîne des fissures et des déchirures.

Une façade saine
Une façade propre est aussi une façade saine. Les mousses et les champignons causent des problèmes d’humidité et des bactéries. Conséquence ? Un milieu de vie malsain pour votre maison et votre famille.

Avec le temps, les intempéries et la pollution laissent différentes traces sur les façades d’une maison. C’est le cas des mousses, moisissures, salissures, taches, traces noires et autre détérioration qui favorisent généralement la dégradation du bâtiment. Il devient alors nécessaire de procéder à un nettoyage de façades grâce à une technique adaptée.

Récapitulatif des prix de nettoyage de façade

Technique de nettoyage Prix au m²
Nettoyage à la vapeur 5 à 50 €
Sablage 12 et 50 €
Nébulisation 15 à 20 €
Nettoyage chimique 15 €

Les techniques de nettoyage de façade

La rénovation de façades peut se faire suivant des techniques diverses. En effet, selon les outils nécessaires, les différents procédés sont regroupés en trois catégories. Ainsi, le nettoyage à l’eau comprend la nébulisation, le lavage à haute pression ou humidification et l’entretien à la vapeur. De son côté, le nettoyage mécanique regroupe le gommage, le sablage et le peeling. Il y a enfin le nettoyage chimique qui nécessite l’utilisation de détergents alcalins ou acides. Dans tous les cas, il faut procéder à une inspection générale de la maison afin de préserver le revêtement lors des travaux de nettoyage.

Le nettoyage à la vapeur

nettoyage façade vapeur

Cette méthode douce de nettoyage à l’eau est utilisée pour enlever la salissure superficielle ou légèrement incrustée. Autrement dit, c’est l’idéal pour les façades régulièrement entretenues, peu encrassées ou celles avec des éléments précieux. Il faut toutefois éviter les maisons avec des matériaux fins et les vieilles constructions qui ne résistent pas toujours aux variations de température.

Le procédé consiste à projeter, à haute pression, de la vapeur d’eau saturée sur les endroits tâchés à l’aide d’un générateur. Dès qu’il entre en contact avec le mur, le gaz avec une température de 120 à 160 °C se condense et s’attaque à l’encrassement. Il se transforme ensuite en un ruissellement d’eau qui emporte toute la saleté. Écologique, cette technique n’attaque pas le matériau de base des façades et conserve la platine des pierres. Elle a aussi l’avantage d’être l’une des plus abordables du marché, à raison de 5 à 50 € le mètre carré.

Le sablage

Sablage

L’opération consiste à envoyer, sur la surface du mur et à haute pression, une matière avec des propriétés abrasives. Il peut arriver que celle-ci soit mélangée avec de l’eau : on parle alors de sablage humide. Dans tous les cas, les matériaux utilisés sont généralement le sable olivine, le gravier et une poudre abrasive. Le sable de quartz étant interdits pour des raisons de santé.

Assez agressif, le sablage n’est utile que pour faire un nettoyage en profondeur des façades et donner un aspect neuf. Elle est réservée uniquement aux supports durs, résistants et non poreux tels que ceux faits en béton, bois, briques et pierres dures. Le sablage étant une opération délicate, nous vous conseillons de la réaliser pendant les travaux de ravalement de façade sous la supervision d’un professionnel. Il faudra alors prévoir en moyenne entre 12 et 50 € le m².

Nébulisation ou ruissellement d’eau

C’est l’idéal pour éliminer les salissures superficielles à moyennes, sans dégâts sur le revêtement des murs. En effet, il s’agit d’une forme plus douce de sablage qui se fait à basse pression, par projection de brume et avec une charge d’eau faible. Elle coûte en moyenne 15 à 20 € par mètre carré nettoyé.

L’opération consiste à pulvériser de la brume d’eau fine et de la brume de sable sur la surface abimée. Le mélange permet d’éliminer la mousse, la suie, la poussière, le salpêtre ainsi que les traces de peinture et de pollution qui s’y retrouvent. Bien qu’elle soit destinée à tout type de support, la méthode est utilisée spécifiquement sur les façades en briques, en pierres et en béton. Ce qui la rend adaptée aux façades des bâtiments historiques et des monuments.

Nettoyage chimique

S’il est très délicat, le nettoyage chimique est aussi très efficace pour enlever rapidement l’encrassement . Il s’agit en effet d’un nettoyage à sec à l’aide de produits chimiques, agressifs et toxiques généralement. Le procédé pour nettoyer des façades consiste à mouiller la façade puis à l’enduire de l’acide ou du solvant choisi avec une brosse ou un nébuliseur. Il faut ensuite laisser agir pendant 5 à 30 minutes puis rincer à l’eau ou à la vapeur d’eau à l’aide d’un nettoyeur haute pression.

Faire un nettoyage chimique peut couter environ 15 € par mètre carré. Selon le type de pierre et le type d’encrassement, le choix peut être porté sur deux possibilités :

  • Les détergents acides avec un PH bas situé entre 0 et 6 : plus puissants, ces agents servent généralement à faire un détartrage en profondeur. Il faut donc éviter de les utiliser sur des surfaces en pierres meulières ou celles contenant du silicium.
  • Les détergents alcalins avec un PH élevé situé entre 6 et 8 : utilisés sous forme de pâte, ils servent généralement à décaper et dégraisser les façades. C’est le cas notamment des cristaux de soude recommandés sur les façades en enduit et de l’eau de Javel. En raison de leur teneur en hydroxyde de sodium ou de potassium, ils ne doivent pas être utilisés sur des sous-sols poreux. Au risque de favoriser une salification des sols.

Quelle technique de nettoyage choisir ?

La meilleure technique de nettoyage est celle qui a le moins d’impact et qui convient aux matériaux de votre maison. Pour choisir, il faut alors tenir compte du budget disponible, de la surface à faire nettoyer, du positionnement de la façade et de plusieurs autres critères.

Le degré de difficulté des travaux

Avant le démarrage des travaux de façade, il est judicieux d’évaluer minutieusement les potentiels dégâts sur la toiture, les gouttières et la façade extérieure de votre maison. Pour les façades en briques apparentes, il s’agit de vérifier la qualité du matériau, l’état des joints et de s’assurer qu’il n’y a pas de fissures. Si tel est le cas, il faudra en trouver l’origine et surtout la meilleure façon pour les sceller de manière permanente. Si vous avez par contre une façade peinte ou crépie, la tâche revient à vérifier l’état du revêtement utilisé.

Le type de revêtement utilisé

Tous les matériaux ne réagissent pas de la même manière au contact des produits d’entretien. Ainsi, le nettoyage à l’eau est celui indiqué pour les façades en excellent état. Pour les supports poreux, peu épais ou endommagés, les nettoyages à sec par projection de matière tels que le gommage sont préférables. Vous éviterez ainsi l’infiltration et les problèmes liés à l’humidité. Quant au sablage, au ponçage, au peeling et à la nébulisation, ils sont recommandés pour nettoyer les murs fragiles avec des revêtements en mauvais état.

Le degré de salissure de la façade

La pollution et les graffitis ne s’enlèvent pas de la même manière que les mousses et les algues. De même, une façade régulièrement nettoyée ne nécessite pas le même effort que les murs forts encrassés. Il revient donc au spécialiste d’étudier les origines des salissures et de choisir la technique qu’il faut. Il doit également faire un test sur une partie non visible de la façade afin de trouver la bonne puissance d’eau ou le bon dosage.

Pourquoi nettoyer sa façade ?

Tous les ans ou tous les deux ans, il est primordiale de faire un nettoyage de façades pour des raisons esthétiques et sécuritaires. En effet, c’est la solution pour éliminer les peintures, les graffitis, les traces de graisse et autres salissures laissées sur les murs avec le temps. Il s’agit également d’un processus préparatoire à la rénovation de la façade, destinée à rafraîchir les murs de la maison et lui donner son cachet d’origine.

Lorsqu’il est régulier, le décrassage permet par ailleurs aux murs extérieurs d’assurer correctement leur rôle de barrière entre les occupants et l’humidité et/ou le froid. Pour une protection plus efficace, l’entretien peut être associé à un traitement anti-mousse ou hydrofuge permettant de garder les façades propres plus longtemps.

Vous pouvez également en profiter pour régler les potentiels problèmes d’isolation et d’humidité relevés. Le prix pouvant changer d’un spécialiste à un autre, n’hésitez pas à demander un devis gratuit et à comparer les différentes offres.